Gestion des déchets dans l’industrie des énergies renouvelables : Comment produire de manière durable

En ce qui concerne le cycle de vie des énergies renouvelables, il existe une préoccupation croissante quant à la manière de gérer l’élimination des déchets. Les énergies renouvelables, telles que l’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique, bien que plus propres que les combustibles fossiles, nécessitent toujours l’utilisation de ressources qui peuvent polluer l’environnement et affecter la santé humaine.

L’industrie des énergies renouvelables est relativement nouvelle dans ses processus, de la production à l’élimination. Ces dernières années, l’installation d’énergies renouvelables, comme les panneaux solaires, a été fortement subventionnée. Aux États-Unis, les propriétés commerciales et résidentielles peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt pour la mise en œuvre de systèmes renouvelables.

De telles politiques ont conduit à la croissance rapide de l’industrie solaire. L’industrie a connu une croissance annuelle de 50 % au cours de la dernière décennie. Cependant, une grande partie de l’ingénierie derrière l’énergie solaire est consacrée à la production et à l’installation de panneaux photovoltaïques, et non à leur retrait et à leur élimination. Maintenant que de plus en plus de panneaux solaires atteignent la fin de leur cycle de vie, les scientifiques et les ingénieurs se demandent comment éliminer au mieux ces matériaux.

recylcage des éoliennes

Une approche durable des déchets d’énergie renouvelable nécessite la création et la mise en œuvre d’une économie circulaire. Avec des technologies telles que les usines de valorisation énergétique des déchets, il est possible de régénérer l’énergie à partir de déchets d’énergie renouvelable. Cependant, pour que la gestion des déchets renouvelables fonctionne efficacement, il sera nécessaire de faire progresser la technologie et d’améliorer les politiques qui encouragent la réutilisation de ces matériaux.

Déchets d’énergie renouvelable

Lorsqu’on parle d’énergies renouvelables, le thème des déchets n’apparaît pas souvent. Avec les pressions du changement climatique et l’urgence de trouver des ressources énergétiques alternatives, il peut y avoir une certaine hésitation à discuter des impacts négatifs possibles des énergies renouvelables et à se concentrer plutôt sur les nombreux avantages.

Cependant, pour s’assurer que les énergies renouvelables sont utilisées de manière vraiment durable, il est essentiel de trouver des solutions pour leur élimination.

Les panneaux solaires posent un problème particulier. Il est de plus en plus évident que les panneaux brisés libèrent des polluants toxiques. L’Agence internationale pour les énergies renouvelables estime que les panneaux solaires ont produit 250 000 tonnes métriques de déchets rien qu’en 2018.

De plus, l’élimination des déchets d’énergie renouvelable n’est pas aussi simple qu’il y paraît. Alors que les déchets d’énergie renouvelable peuvent être composés de substances moins toxiques que les sous-produits des combustibles fossiles, ils constituent toujours un danger pour l’environnement. On s’inquiète de plus en plus de ce qu’il advient de ces matériaux lorsqu’ils ne sont plus viables, d’autant plus qu’ils sont difficiles à recycler.

Usines de valorisation énergétique

Les usines de valorisation énergétique des déchets utilisent le processus d’incinération des déchets et l’utilisent pour produire de l’énergie. Les usines de valorisation énergétique des déchets, également appelées usines WTE, ont le potentiel de créer un cycle de vie cyclique en convertissant les déchets industriels en énergie . Bien qu’elles soient le plus souvent utilisées pour traiter les déchets solides municipaux, les entreprises de valorisation énergétique des déchets peuvent également transformer les déchets d’énergie renouvelable en électricité.

Alors que les usines de valorisation énergétique des déchets peuvent présenter une solution potentielle aux déchets d’énergie renouvelable, il existe une controverse quant à savoir si ce processus peut être considéré comme véritablement durable.

Lorsqu’il s’agit de transformer les déchets incinérés en énergie, il est important de préciser quel type de déchets est traité. Par exemple, si la majorité des déchets sont organiques, tels que les déchets alimentaires et les couches, l’usine WTE peut produire plus de dioxyde de carbone que les usines de combustibles fossiles. Cependant, si l’incinérateur ne traite que des produits dérivés de combustibles fossiles, comme le plastique, ils ont tendance à libérer la moitié du dioxyde de carbone d’une centrale au charbon standard. En tant que solution aux déchets d’énergie renouvelable, les usines WTE sont une option plus durable que l’élimination des déchets dans une décharge.

Encourager la durabilité

Comme la gestion des déchets en général, la partie difficile de l’incitation à des processus moins toxiques est que l’élimination des matériaux peut coûter plus cher que la valeur de leur production. Comme mentionné précédemment, il n’y a pas beaucoup d’incitations pour que le gouvernement ou l’industrie donne la priorité à un plan de gestion des déchets en matière d’énergie renouvelable.

Aux États-Unis, il existe peu d’exigences pour les processus d’élimination standard. Très peu d’installations de panneaux solaires ont lieu avec un plan de recyclage à l’esprit. En raison du potentiel de lixiviation des toxines, les panneaux ne peuvent pas être envoyés dans une décharge, ce qui augmente la quantité de déchets envoyés aux décharges électroniques, la plupart des déchets étant expédiés vers des pays en développement tels que le Ghana, le Vietnam et le Pakistan. Si les déchets d’énergie renouvelable doivent être expédiés dans le monde entier et finir dans une décharge, il est difficile de les décrire comme véritablement durables.

La politique joue un rôle majeur dans l’avenir de la gestion des déchets d’énergie renouvelable. Certaines études suggèrent que la solution la plus économique serait d’imposer une redevance fédérale qui crée un fonds d’élimination. Le fonds pourrait ensuite être distribué aux niveaux étatique et local en fonction de leur besoin de recycler ou d’éliminer les déchets renouvelables.

En ce qui concerne les panneaux solaires, l’innovation dans leur construction peut également jouer un rôle dans le type de déchets qu’ils produisent. Les progrès technologiques seront essentiels pour réduire l’impact des déchets d’énergie renouvelable.

Par exemple, les nouveaux panneaux utilisent moins de silicium et le processus de fabrication produit moins de déchets. L’innovation dans le secteur des énergies renouvelables jouera finalement le rôle le plus important dans le cycle de vie du produit. La mise en œuvre des énergies renouvelables est une étape vers un avenir plus durable, mais il faudra plus de considération dans l’élimination de ses matériaux pour devenir vraiment durable.

(Visited 38 times, 1 visits today)